L’isolation du capot – Réduction du bruit du moteur

Dans la plupart des nouvelles voitures, l'isolation du capot et la réduction du bruit du moteur sont prises en compte. Ce n'est pas le cas dans de nombreuses voitures anciennes. Il y a aussi le problème que l'isolation d'une voiture (surtout à haute température) peut vieillir (après environ 5 à 6 ans), ce qui la rend moins efficace.

Le bruit du moteur produit principalement une nuisance dans l'habitacle du véhicule. Le bruit traverse la cloison et pénètre dans l’habitacle. Vous résolvez ce problème de la manière suivante :

Etape 1 : retrait de l'isolation existante

Souvent, la cloison n'est pas assez lourde ou des fissures sont apparues dans l'isolation existante. Il faut donc remplacer complètement l'isolation existante. Vous commencez donc par enlever l'ancienne isolation de la cloison. Lorsque la surface est propre et exempte de graisse, passez à l'étape suivante.

Étape 2 : Appliquer une nouvelle isolation sur la cloison

Appliquez l’EASYdemp Xtra sur la surface propre. Le coussin insonorisant en bitume EASYdemp a été spécialement développé pour l'industrie automobile et n'est pas utilisé ici à des fins d'insonorisation, mais bien pour l'isolation acoustique. Afin d'isoler le plus possible du bruit, il est important de choisir une plaque lourde ; plus la plaque est lourde, meilleure est l'isolation acoustique. Il est donc préférable de choisir l’EASYdemp Xtra.

Pour une bonne isolation acoustique du capot, il est important que vous appliquiez l'EASYdemp de manière homogène. Il ne devrait pas y avoir de fissures, car chaque fissure est une petite fuite sonore qui réduit l'effet.

Étape 3 : Ajouter l'absorption acoustique

Maintenant que la cloison a été lestée, les premiers résultats sont déjà perceptibles. Dans un deuxième temps, nous allons réduire le niveau de bruit dans le compartiment moteur. Idéalement, vous devriez le faire avec une feuille de 40 mm de EASYfoam Fireseal HR ; il s'agit d'une mousse résistante au feu avec une couche supérieure résistante à la chaleur. Alternativement (si vous avez un budget plus restreint), vous pouvez choisir l’EASYfoam AC2 ou l’EASYfoam PU : ces produits ont également une bonne absorption acoustique et une couche supérieure résistante à l'huile, mais ils ne réfléchissent pas la chaleur et sont légèrement moins résistants au feu.

Vous appliquez ce matériau sur l'isolation acoustique que vous venez d'appliquer sur la cloison sur le côté du moteur. Contrairement à l'étape précédente, l'absence de fissure n'est pas importante et l'essentiel est d'ajouter autant d'absorption que possible. Si possible, vous pouvez également appliquer ce matériau à d'autres endroits (par exemple sous le capot), mais assurez-vous qu'il y a suffisamment d'espace pour le moteur en ce qui concerne la ventilation et la température. Pour plus de sécurité, nous conseillons de fixer également le produit mécaniquement sur des surfaces verticales ; par exemple par serrage.

En ajoutant ces matériaux, la réverbération (et donc le niveau de bruit) dans la salle des machines sera moindre et votre véhicule plus silencieux.

Moteur (capot) dans l’habitacle

Dans les vieilles voitures et les camping-cars, le moteur est parfois situé dans l’habitacle ; un capot est alors souvent monté par-dessus. Les mêmes principes s'appliquent ici que pour les autres voitures. Procédez comme suit :

  1. Comme il s'agit souvent de voitures anciennes, les caoutchoucs avec lesquels le capot est relié à la carrosserie sont souvent secs et/ou usés. Cela provoque des fuites sonores qui doivent être colmatées. Les caoutchoucs doivent être remplacés de manière à ce que ces interstices soient correctement scellés ; de préférence, le capot est monté le plus étroitement possible avec des fermetures.
  2. Lorsque le capot a une masse limitée, nous recommandons de le couvrir à l'extérieur avec l’EASYdemp Xtra. Là encore, pour une bonne isolation acoustique du capot, il est important que vous appliquiez l'EASYdemp de manière homogène, car chaque fissure réduit l'effet.
  3. L'intérieur peut être couvert autant que possible avec l’EASYfoam Fireseal HR. De préférence 40 mm d'épaisseur, mais dans la pratique, il y a rarement de la place pour cela et 25 mm suffisent.

Avertissement

La mise en place de nos produits dans les véhicules se fait toujours à vos propres risques. Veillez à toujours dégraisser les surfaces à revêtir avec un dégraissant non agressif avant d'appliquer EASYdemp. Lorsque l'on utilise l’EASYdemp sur le toit, il y a un risque qu'il se détache à des températures élevées. En raison de l'augmentation du poids de votre véhicule, votre distance de freinage peut s'allonger et vous risquez de vous retrouver dans un barème différent pour la taxe routière.